Trail

Comment bien gérer les descentes pendant un trail?

Les changements au niveau des terrains font parfois le bonheur ou le malheur des runners. La pensée commune s’oriente vers la descente qu’elle pense plus facile à effectuer que la montée. Toutefois, de nombreuses descentes peuvent se montrer éprouvantes. Voici une bonne méthode pour les amorcer sans risquer de mettre votre course en péril.

La posture

Lorsque vous terminez une montée, il y a généralement une descente qui vous attends à l’autre bout. Une fois que vous la trouvez, adoptez la posture adéquate. Il ne faut surtout pas vous pencher vers l’arrière pendant la descente. Vous risquez d’épuiser vos muscles en procédant de cette manière, mais vous allez aussi ralentir le rythme que vous avez installé jusque-là. Il vous faudra aussi pouvoir compter sur vos muscles. Entreprendre une descente après une montée peut se montrer très éprouvante. Il ne sera pas bien utile de préciser qu’un débutant ne devrait pas se lancer sur ce genre d’exercices. L’arrivée aura tôt fait de le lui rappeler. Au besoin prenez une pause avant d’amorcer votre descente.

L’idéal sur une descente est de se pencher légèrement vers l’avant tout en gardant une certaine souplesse pour ne pas vous laissez basculer. Si vous êtes relâchés, la descente ne se passera que mieux. Évitez aussi de regarder à vos pieds, préférez une vision au large devant vous pour mieux appréhender le terrain.

L’allure

En adoptant une bonne posture, vous vous autorisez à maitriser votre allure. Vous ne pourrez plus faire de grandes enjambées, et les foulées bondissantes. Ces mouvements qui dérèglent assez vite le rythme sur les terrains plats ne seront pas appréciables en descente. Les descentes privilégient les petits pas rapides pour bien gérer vos appuis en utilisant le devant du pied. N’essayez surtout pas de poser entièrement votre pied ou de descendre sur vos talons, au risque de vous tordre la cheville et d’aller au repos pour quelques jours.

L’entrainement

Le meilleur moyen de se préparer à appréhender une descente, c’est de le faire pendant ses entrainements. Cela vous permettra de vous faire plus d’expériences et d’approcher plus facilement les prochaines descentes. Aussi, assurez-vous de bien maitriser les bases et de pratiquer les exercices cités plus haut sur un terrain neutre pour habituer vos pieds à ces mouvements. Pensez aussi à varier les terrains et leurs dénivelés lors de vos courses. Vous ferez ainsi travailler vos pieds et vos chevilles qui sont très sollicités pendant les descentes. Ne les mettez cependant pas à rude épreuve tout le temps. L’apprentissage vient avec la patience et le renforcement.

A propos de l'auteur

Ajouter un commentaire

Cliquer ici pour laisser un commentaire