Trail

Passer du trail à l’ultra-trail : quelles sont les vraies différences?

Amateurs ou sportifs fougueux de la course en nature, que diriez-vous de monter le niveau avec l’ultra-trail ? Passer du trail à l'ultra-trail n'est pas chose simple. Si cette aventure vous intéresse, voici ce qu’il est important de savoir avant de vous lancer.

De quoi s’agit-il ?

Le trail et l’ultra-trail sont des courses à pied qui s’effectuent en pleine nature et ce sur des sentiers, dans les bois, en forêts ou dans les montagnes. Ce sont des courses qui rassemblent du monde au point de les confondre à un marathon. Ce dernier se pratique en ville et sur bitume et on ne porte pas de bagage.

Vous pouvez courir le trail (participer à une compétition de trail) ou pratiquer le trail (prendre comme activité sportive comme le jogging).

Quelles sont les vraies différences entre le trail et l'ultra ?

Bien qu’ils se ressemblent, ces deux courses ont cependant chacune leurs particularités. Si vous voulez passer du trail à ultra-trail, voici les différences qu'il faut avoir à l'esprit.

  • La distance

La course en nature est dite Trail lorsqu’il est borné strictement entre 20 et 80 km. Au-delà de 80 km, on parle d’ultra-trail. Le plus grand parcours de cette course à ce jour est le Tor des géants qui fait 330 km.

  • Le stock de provisions

Une fois que les distances à parcourir ne sont pas les mêmes pour les deux courses, il est normal que la quantité d’aliments diffère. Celle de l’ultra-trail sera donc plus conséquente que pour le trail.

  • L’expérience

L’ultra-trail est un peu plus exigeant non seulement pour la distance, mais aussi en ce qui concerne les difficultés. Il faut être dans un premier temps physiquement endurant et mentalement fort pour faire de l'ultra-trail. Un sportif pratiquant des disciplines d’endurance (natation ou cyclisme) peut banalement tenter un ultra. Par contre un débutant, pour acquérir l’expérience nécessaire doit tenter de petits trails la 1ère année, augmenter le niveau les deux années qui suivent. Participer à un ultra-trail peut être envisageable dans la 3e année voir de grandes compétitions comme le Tot Dret.

  • Le temps

Compte tenu de la distance à parcourir, l’ultra-trail sur sa durée chevauche plusieurs jours. La course est poursuivie même à la tombée de la nuit. Il est de bon ton de s’y préparer lors des entraînements. Cela vous évitera de somnoler top longtemps et de rester dans les délais.

  • Les équipements

Étant donné qu’il y a une partie du parcours effectuée en pleine nuit, les trailers embarquent dans leurs sacs une tente et une torche frontale.

Si vous êtes prêt pour tenter l’aventure, prenez le soin de consulter le guide d’initiation, au besoin faites appel à un coach.

A propos de l'auteur

Ajouter un commentaire

Cliquer ici pour laisser un commentaire