Musculation

Quelle place occupe le sommeil dans la récupération sportive ?

Le sommeil est un état naturel inconscient indispensable chez tout être vivant. Son rôle est très souvent incompris et pourtant il constitue un facteur déterminant dans l’optimisation de la performance et la récupération sportive. Plusieurs facteurs peuvent influencer la qualité du repos chez un sportif. Quelle est alors la place qu'occupe le sommeil dans la restauration d'énergie ?

Le manque de sommeil accroît l’état de fatigue chez le sportif

De nombreux sportifs, suite à une augmentation de leur activité physique accordent très peu de temps au sommeil. Cette attitude a de mauvaises conséquences sur leurs processus de récupération physiologique et psychologique. Parmi les facteurs d’influence, on peut citer les voyages nocturnes, la pratique d’exercices physiques prolongés très intenses, le stress, l’anxiété, etc.

Si un sportif ne parvient pas à dormir convenablement, il ressentira plus de fatigue au réveil puisque son sommeil n'est pas du tout réparateur. Par conséquent, l'effort fournit au quotidien n'est pas rentable et son corps a du mal à se relaxer. Le trouble du sommeil accentue le niveau de stress, de fatigue et de manque de motivation. C’est pour cette raison qu’un sommeil profond est important pour accroître la récupération sportive.

Un sommeil profond favorise plus rapidement la récupération sportive

Un sommeil en cycle profond est déterminant dans le processus de récupération sportive. En effet, au cours de cette phase, la circulation des hormones de croissance est très significative. Cette irrigation est même plus importante qu’en journée ou lors de la pratique d’une activité physique. Ces types d’hormones favorisent la fabrication de tissus cellulaires qui sont des éléments déterminants dans la reconstruction des tissus musculaires. D'où la nécessité de laisser le corps se reposer.

Un sommeil profond favorise la relaxation et la récupération complète des muscles du corps. Surtout ceux qui ont été éprouvés lors de la pratique des exercices physiques. Un sommeil reposant permet également l’élimination et l’évacuation de toxines du corps. Il occupe une place de choix dans la récupération sportive.

La durée et le cycle de sommeil : un facteur déterminant dans la récupération sportive

La durée de sommeil est également primordiale dans le processus d'une bonne récupération sportive. Le cycle de sommeil peut varier d’une personne à une autre et en fonction de certaines circonstances. D’une manière générale, il est conseillé de faire un cycle de 7 à 8 heures pour bien récupérer.

Pour un sportif ambitieux, concéder autant d'heures pour le sommeil peut être inconcevable. Afin de maximiser le temps de repos, il est difficile de passer outre cette nécessité pour le corps. Une répartition du temps journalier est cruciale. Cela permet de dégager ne serait-ce deux à trois fois une pause sommeil de 30 à 45 minutes. Dans ces conditions, un sommeil paisible de nuit d'environ 4 ou 5 h est suffisant pour un réveil vigoureux.

A propos de l'auteur

Ajouter un commentaire

Cliquer ici pour laisser un commentaire