Kayak/Paddle

Guide de survie pour kayakistes d’eau vive

Les tourbillons sont une caractéristique des rivières d’eau vive où l’eau est calme ou se déplace dans la direction opposée à celle du débit de la rivière. Les tourbillons sont les meilleurs amis des kayakistes d’eau vive et leur offrent un refuge sûr pour diverses raisons. Par contre, les lignes de tourbillons peuvent être le pire ennemi d’un kayakiste. Voici un guide de survie pour les kayakistes d’eau vive pour affronter les tourbillons, les lignes de remous et les bains de tourbillons qui les accompagnent.

Les tourbillons

Les tourbillons se forment généralement derrière les rochers et autour des courbes de la rivière, entre autres. Le courant traverse le rocher ou l’affleurement du rivage, provoquant ainsi un trou calme connu sous le nom de tourbillon. C’est dans ces trous calmes que l’eau se déplace en fait dans la direction opposée au débit principal de la rivière.

Comme les kayakistes entrent dans les tourbillons avec une vitesse dans une direction et peut rapidement changer de vitesse dans la direction opposée, il est facile de basculer en entrant dans un tourbillon. Il a tendance à avoir l’effet d’un arrêt rapide qui peut faire basculer un kayakiste qui ne se doute de rien. Cependant, il est beaucoup plus courant de basculer à la sortie d’un tourbillon lorsque le kayakiste passe d’une vitesse lente ou nulle dans la rivière en furie à travers la ligne turbulente du tourbillon.

Les lignes de remous

Les lignes de remous sont la barrière de séparation entre le courant de la rivière qui se déplace en aval et l’eau qui se déplace en amont dans le tourbillon. Plus ces deux flux se déplacent rapidement, plus cette transition sera turbulente. Il est non seulement périlleux de franchir une ligne de remous, mais une fois à l’envers, il est extrêmement difficile d’essayer de remonter le kayak en un seul geste.

Les bains de tourbillons

Les lignes de tourbillons avec des directions d’écoulement vraiment propres et lisses des deux côtés créent souvent des tourbillons à l’intérieur d’eux. L’eau qui se déplace dans des directions opposées l’une à côté de l’autre tend à faire tourner ces tourbillons, se formant les uns après les autres. Les kayaks qui sont coincés dans une ligne de remous peuvent trouver des tourbillons qui se forment autour d’eux et qui sont ensuite aspirés dans ces tourbillons.

Comment survivre aux tourbillons et aux bains de tourbillons ?

Les tourbillons ne sont pas comme les autres caractéristiques dangereuses des rivières, car les kayakistes peuvent les éviter. D’ailleurs, il est souvent nécessaire d’utiliser les tourbillons pour la sécurité, le repérage et le repos. Par conséquent, les kayakistes doivent y entrer et en sortir. La meilleure façon d’y parvenir est d’être agressif face aux tourbillons. Adoptez une posture agressive et gardez votre pagaie en mouvement ou prête à être attelée.

Lorsque vous entrez dans un tourbillon, tournez votre kayak de façon à ce que votre direction de déplacement suive celle de l’eau. En entrant dans le tourbillon, vous pouvez vous trouver face à l’amont de l’élément qui a causé le tourbillon. Néanmoins, faites attention à ne pas vous faire aspirer trop loin en amont.

Dans le tourbillon, veillez à ne pas lâcher votre pagaie. Restez sur le qui-vive. L’eau est très en mouvement et de nombreux pagayeurs sans méfiance ont suivi l’eau en rotation dans un tourbillon jusqu’au courant, à la ligne du tourbillon ou dans un tourbillon. Assurez-vous de vous pencher vers l’amont dans un tourbillon car l’eau se déplace dans la direction opposée.

Lorsqu’il y a un tourbillon, pagayez à un angle par rapport au débit de la rivière, en faisant face légèrement en amont. Pagayez durement à travers la ligne de tourbillon. Une fois que votre étrave est saisie par le courant, laissez-la tourner naturellement votre kayak en aval. Assurez-vous de changer la direction de votre inclinaison vers l’aval lorsque vous êtes sur le côté dans le courant principal.

Si vous contournez une ligne de tourbillon, sachez que ce sera très désorientant. Essayez un rouleau, mais ne soyez pas surpris si vous n’obtenez pas votre premier. Souvent, la pagaie ne fait que balayer l’eau à cause du changement de direction de l’écoulement. Cependant, n’abandonnez pas. Si c’est le cas, essayez de vous tourner à nouveau, peut-être de l’autre côté. En effet, il faudra changer le côté de votre rouleau, cela aura pour effet de faire tourner le kayak en position. Après quelques tentatives, normalement vous devriez vous retrouver du bon côté. Une fois que vous pouvez vous mettre debout, préparez-vous à l’attelage puisque votre kayak voudra se retourner. N’oubliez pas de pagayer fort.

A propos de l'auteur

Manu

Ajouter un commentaire

Cliquer ici pour laisser un commentaire